Tous les articles par Comité d'organisation

Table ronde 2 : Des artistes hip-hop au cœur des mobilisations politiques. Exemples internationaux

Les artistes hip-hop constituent des leviers importants de mouvements sociaux et politiques. En mettant leur notoriété ou leurs œuvres au service de causes plus vastes, ils et elles se font tantôt les moteurs des mobilisations, comme les actrices et acteurs du mouvement Y’en a Marre au Sénégal ou du Balai citoyen au Burkina-Faso, tantôt leur relai public et médiatique, comme l’illustrent en France les concerts de la Marche de la dignité ou les vidéo-clips du Collectif contre le contrôle au faciès. Comment les musiques hip-hop participent-elles à des mouvements sociaux plus larges ? En quoi ont-elles modifié les outils et les répertoires d’action politique ? Comment ces implications d’artistes hip-hop en faveur de mobilisations sociales ou politiques varient-elles en fonction des contextes historiques, spatiaux et politiques ?

La discussion est introduite par la projection du documentaire Boy Soloum d’Audrey Gallet.

Table ronde animée par Alice Aterianus et Marie Sonnette, en présence de :

  • Abdoulaye Niang. Sociologue, senior lecturer au Départment of Arts and Cultures’ Occupations à l’Université Gaston Berger (Saint-Louis, Sénégal), spécialiste des mouvements sociaux et musicaux en Afrique subsaharienne
  • Smockey. Rappeur burkinabé, animateur du Balai citoyen
  • Maître Madj. DJ, ancien membre d’Assassin Production, acteur de la réalisation du projet 11’30 contre les lois racistes (1997)
Ce billet s’inscrit dans les actes numériques du colloque « Conçues pour durer ». Perspectives francophones sur les musiques hip-hop.

Actes numériques du colloque

Sommaire

Introduction

Par le comité d’organisation et les principaux partenaires du colloque

Conférencier.e.s invité.e.s

Tables rondes

Session 1 : Scènes locales

Session 2 : Esthétiques

Session 3 : Institutionnalisations

Session 4 : Authenticités

Session 5 : Expériences musicales

Session 6 : Écritures

Session 7 : Outils d’analyse

Session 8 : Représentations

Conclusion, par Kohndo et D’ de Kabal

Annexes

Table ronde 3 : Les musiques hip-hop au-delà du rap

Beatbox, turntablism, beatmaking, ragga, r’n’b, slam… Nombre de styles musicaux se sont développé dans le sillage de la culture hip-hop. Souvent éclipsés par le rap dans les médias ou le milieu académique, leur statut de « musiques hip-hop » est incertain, et fait parfois l’objet de débats vifs. Quelles relations historiques d’opposition ou de solidarité associent ces styles musicaux ? Quelles étiquettes concurrentes (black music, musiques urbaines…) existent pour décrire leurs liens multiples ? Comment est-ce qu’artistes et professionnel-le-s les définissent et évoluent entre ces styles ?

Table ronde animée par Karim Hammou, en présence de MKL (Producer) et D’ de Kabal (Rappeur, slameur, human beat-boxeur, écrivain…).

Ce billet s’inscrit dans les actes numériques du colloque « Conçues pour durer ». Perspectives francophones sur les musiques hip-hop.