Hip-hop Studies : contested pasts/projected Futures, par Murray Forman

Professeur en Media and Screen Studies à la Northeastern University, Murray Forman étudie les medias et la culture en se focalisant principalement sur les questions de musiques populaires, de race et d’âge. Pendant vingt ans, il a mené des recherches sur la culture hip-hop, contribuant au champ émergeant des hip-hop studies.

thatthejointIl est l’auteur en 2002 de The ‘Hood Comes First: Race, Space and Place in Rap and Hip-Hop. Avec Mark Anthony Neal, il a co-dirigé en 2004 That’s the Joint!: The Hip-Hop Studies Reader. Son livre le plus récent, publié en 2012, est intitulé One Night on TV is Worth Weeks at the Paramount: Popular Music on Early Television.

Ses recherches actuelles portent sur la théorisation du hip-hop dans et comme diaspora et sur les questions d’âge et de vieillissement dans la culture, les médias et le hip-hop. Son projet le plus récent, Old in the Game: Age and Aging in Hip-Hop , devrait être publié aux Wesleyan University Press.

murray-forman

Murray Forman possède un doctorat en Communication Studies de l’Université de McGill et a été le premier bénéficiaire, en 2014-2015, de la bourse hip-hop Nasir Jones, du centre d’African-American Studies de l’Université d’Harvard.

Son intervention durant le colloque porte sur les enjeux de la constitution d’un champ des hip-hop studies aux Etats-Unis, et porte le titre (provisoire) de « Hip-Hop Studies: Contested Pasts/Projected Futures » Les Hip Hop Studies : passés en débats / futurs en projet »).

Traduction assurée par Séverin Guillard

Ce billet s’inscrit dans les actes numériques du colloque « Conçues pour durer ». Perspectives francophones sur les musiques hip-hop.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *